Digitalisation des événements d’entreprise : retour sur les résultats du sondage « L’événementiel post-confinement » réalisé par Wikevent

Quel événementiel d’entreprise après le confinement ? C’est à cette question que nous avons souhaité répondre à travers un sondage mené en mai 2020 auprès de notre réseau. Le résultat est sans appel : dans un contexte sanitaire complexe, la solution passe par la digitalisation de l’événementiel – une éventualité envisagée par plus de 80 % des répondants. Décryptage.

Des événements, oui, mais adaptés au contexte actuel

Non, le coronavirus n’a pas « tué » l’événementiel corporate. Les entreprises qui ont répondu à notre sondage « L’événementiel post-confinement » continuent de vouloir réunir leurs collaborateurs pour travailler sur des points clés en interne, rassurer leurs employés et leur réseau, et tranquilliser leurs clients – tels sont les trois objectifs prioritaires qu’elles mettent en avant. Près de 40% des entreprises envisagent d’organiser des événements dès aujourd’hui, et autant ont des projets pour l’automne.

Simplement, dans un contexte sanitaire ô combien délicat, la question de la sécurisation des participants se pose. Les événements prévus ou à prévoir doivent s’adapter à une double nécessité : réunir les équipes et assurer leur sécurité dans le même temps. 80% des répondants estiment qu’il est impératif d’appliquer des mesures de précaution strictes dans le cadre de l’organisation de leurs futures réunions en présentiel, afin que les gestes barrières soient pleinement respectés. Avec, au programme : distribution de masques, mise à disposition de gel hydralcoolique, et limitation à un maximum de dix participants (limite réglementaire en vigueur à la date à laquelle nous rédigeons cet article).

La digitalisation des événements comme solution

Face à ce défi, la dématérialisation offre une solution viable. Un événement organisé en visioconférence live permet de réunir autant de participants que désiré – jusqu’à plusieurs centaines. Une option qui séduit : plus de 80 % des répondants songent à digitaliser leurs événements. Avec quelques nuances toutefois : s’ils sont près de la moitié à l’envisager « très certainement » ou « certainement », ils sont 36 % à souhaiter mettre en place des événements hybrides, à la fois digitaux et présentiels. Par exemple, en réunissant les équipes par région et en les faisant participer à un rassemblement interactif à l’échelle nationale.

Les entreprises entendent ainsi maintenir le lien social et dynamiser les équipes, même à distance (40 % des répondants), tout en assurant la sécurité des participants à travers les mesures de distanciation sociale (30 %). Elles ambitionnent également de mettre en avant une image innovante et/ou de proposer de nouveaux services à cette occasion (20 %).

Pour les répondants qui envisagent une hybridation plutôt qu’une digitalisation intégrale – et pour les 14 % qui restent sceptiques – les freins à la dématérialisation ont trait au manque de contact et de convivialité (47 %), au défaut d’interactivité et d’engagement (27 %), et à des difficultés organisationnelles ou techniques (13 %) qui les empêchent d’imaginer sereinement ce type d’événement.

Étonnamment, ce qui motive les uns (le maintien du lien social) est précisément ce qui freine les autres (le manque de convivialité induit par la dématérialisation des contacts). Or, « digitalisation » ne rime pas forcément avec « déshumanisation », loin de là. À condition d’utiliser des outils adaptés, il est possible de transformer la manière d’organiser des événements sans rompre avec le socle événementiel : les interactions, la réalisation des objectifs, la communication d’une information clé.

Les fonctionnalités idéales d’une plateforme digitale événementielle

C’est d’ailleurs ce qu’attendent massivement les entreprises d’une plateforme digitale événementielle : sa capacité à générer des interactions entre les participants (93 %). Une fonctionnalité qui arrive juste après la simplicité de prise en main (« l’intuitivité » est mise en avant par l’ensemble des répondants), et devant la sécurisation des données (86 %), la diffusion/le visionnage de vidéos en direct (79 %) et la gestion multi-sites (64 %).

En somme, la digitalisation des événements est une solution qui convainc largement… à condition de pouvoir compter sur un outil qui favorise les interactions et les contacts, et qui soit utilisable par tous.

L’offre digitale de Wikevent pour accompagner les entreprises dans l’organisation de leurs événements dématérialisés

Ce qu’il faut retenir de ce sondage, c’est la nécessité d’adapter les événements d’entreprise au contexte particulier dans lequel nous nous trouvons. C’est là que l’offre digitale de Wikevent entre en jeu, sous la forme d’une plateforme événementielle sur-mesure dont les fonctionnalités répondent point par point aux attentes des professionnels :

  • Simplicité de prise en main et d’utilisation
  • Agilité et modularité
  • Sécurisation des données
  • Interactivité
  • Accès au live streaming (diffusion en temps réel auprès d’un nombre illimité de participants)
  • Partage de documents et de fichiers

Cette solution permet d’organiser des événements totalement dématérialisés ou hybrides. Personnalisable grâce à sa grande modularité, elle donne également accès à une régie en back-office pour un maximum de maîtrise. Enfin, elle contribue à une réduction substantielle des coûts, la mise en place d’un événement digitalisé revenant bien moins cher que l’organisation d’un séminaire traditionnel.

 

Contactez-nous pour en savoir plus !

 

Laisser un commentaire